*Site en construction//Tel: +225 48 751 204 .Email: info@7aout.ci//Site en contruction*

Panier

Appuyez sur Entrée / Retour pour commencer votre recherche.

L’histoire de l’époque pré-coloniale de la Côte d’Ivoire est mal connue. La cause aux recherches archéologiques difficiles, car les ossements ne se conservent pas dans le climat humide du pays et il n’y avait pas d’écriture.

Il semble cependant que les premiers peuplements datent du paléolithique supérieur (15 000 à 10 000 ans av.J.C.), par consequent la Cote d’Ivoire pré-coloniale est situé de 15 000 à 10 000 ans av.J.C jusqu’au XVI eme siècle à l’arrivée des Français.

Les premiers Européens à pénétrer le pays sont les navigateurs portugais, longeant les côtes africaines, à la recherche de la route vers l’Inde.

Le territoire était divisé en chefferies par les peules de langues soudanaises. Le territoire était déjà peuplé, toutes les migration ethnique étaient déjà effectué. Les derniers migrants était les Akan en fin XIV ème debut XV ème siècle.

Les populations ne connaissaient pas la propriété privé donc ne cherchaient pas à délimiter leur territoire.

Leurs cultures étaient marquées par une tradition théâtrale, orale, musicale, de danse et la croyance à la magie.

Le nord du pays sera sous l’influence des royaumes sahéliens (Songhai, Ghana). C’est dans ce contexte que s’implantera l’Islam, répandu soit par des commerçants, notamment des colporteurs dioula, soit par le djihad mené par des armées à cheval.